» Blog de fan sur Adagio (http://adagioblog.zeblog.com/)

Despertal

Blog sur le groupe français de metal symphonique Adagio, un groupe fantastique!

Blog

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Eric Lebailly : batterie

Par Despertal :: 19/11/2006 à 9:08 :: Membres

Eric a commencé la batterie à 10 ans, mais s'est surtout impliqué dans la pratique instrumentale à 15 ans, après avoir découvert Billy Cobham (célèbre batteur de jazz fusion, ayant joué en solo mais aussi avec Miles Davis, Peter Gabriel...) lors d'un concert. Eric décide alors de prendre des cours : il a travaillé pendant 7 ans avec Nadia et Gilles Touché, des enseignats qui lui ont permi d'apprendre à jouer de nombreux styles musicaux.

En 1995, il entre dans le groupe du guitariste de jazz Cyril Achard, et enregistre avec lui l'album In Inconstancia Constans, sur lequel joue aussi le bassiste Franck Hermanny, et le célèbre guitariste-claviériste Tony Mac Alpine. En 2001, il joue avec le groupe de rock-fusion Nefesh, avec lequel il enregistre un album (Dans la masse).

En 2002, Eric est contacté par Franck Hermanny : Adagio recherche un batteur, après le départ de Dirk Bruinenberg. Dès la 1ere répétition, où l'entente entre les musiciens est parfaite (musicalement et humainement), Eric est embauché dans Adagio ! Il a joué sur scène dès les 1ers concerts du groupe (lors de la tournée Underworld, 2003/2004) ; en effet, Dirk a quitté Adagio avant même le début de l'aventure scénique...

Eric a joué sur l'album live (A band in Upperworld), et sur l'album Dominate. Il enregistre actuellement, avec Adagio, le 4e album du groupe.

 

Grâce à ses diverses expériences et influences musicales, Eric Lebailly a acquis une technique et une identité musicale importantes. Des rythmes calmes du jazz aux terribles "blast-beats" de metal extrême (rythmes très rapides et violents, comme au milieu de la chanson Dominate), des mesures asymétriques au martelage de double grosse-caisse, son jeu de batterie est diversifié et toujours précis.

Sur l'album live d'Adagio, la chansons Seven Lands of Sin est achevée par un solo de batterie, où on peut avoir un aperçu des qualités musicales d'Eric.

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://adagioblog.zeblog.com/trackback.php?e_id=107303

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Blog de fan sur Adagio - Blog créé avec ZeBlog